Code déontologique d’ORA

Ce code exprime les grands enjeux qui nous fédèrent. Il retranscrit notre ADN, ce pour quoi ORA a été créée. Les valeurs énoncées affirment l’essence même de notre engagement professionnel au service des autres. Nos actions futures s’inscrivent dans leur continuité.
Ce code doit être respecté au quotidien dans tous les échanges et dans toutes les pratiques dispensées au sein d’ORA.

Article 1
La tolérance doit être un principe partagé par tous les intervenants d’ORA, aucun propos raciste ou discriminant ne sera accepté. Les intervenants partagent un esprit d’ouverture. Ils ont pour volonté d’accueillir tout public, sans distinction d’âge, de morphologie, de sexe, d’handicap ou d’appartenance ethnique, religieuse, sociale ou culturelle.
Les intervenants s’engagent à ne pas diffuser d’idées politiques ou religieuses, à garantir à tous la liberté de penser, le libre-arbitre et à refuser toute forme de dogmatisme ou de sectarisme.

Article 2
Toutes les pratiques doivent être effectuées dans une vision globale du bien-être. Les intervenants s’engagent à avoir une approche intégrative de la santé, qui considère le corps et l’esprit du consultant dans son environnement.

Article 3
Chaque intervenant doit se considérer comme un accompagnateur qui soutient l’usager sur son chemin.
Les intervenants doivent favoriser l’autonomie de l’usager et s’opposer à toute forme d’emprise. Ils s’engagent à éviter toute fausse représentation quant à leur niveau de compétence ou à l’efficacité de leurs services, ainsi que toute publicité surévaluée, exagérée ou trompeuse de nature à induire l’usager en erreur.

Article 4
Les intervenants doivent faire preuve de bienveillance, ainsi que de toutes les qualités d’écoute et d’empathie nécessaires au bon accomplissement de leurs interventions.
Les intervenants s’engagent à se comporter avec courtoisie au sein d’ORA. Ils ne doivent pas juger ou culpabiliser les personnes avec qui ils travaillent.

Article 5
ORA est une aventure collective ! Les intervenants partagent des valeurs d’entraide et de solidarité. Ils doivent savoir faire preuve de cohésion et de coopération, vis-à-vis des membres d’ORA.

Article 6
Tous les intervenants doivent être sensibles à l’écologie, en limitant leur production de déchets et en privilégiant les produits locaux en agriculture biologique ou raisonnée. Ils s’engagent à essayer de l’appliquer dans leurs pratiques au sein d’ORA.

Article 7
Les intervenants déclarent ne pas se substituer aux professionnels de santé conventionnés, et ne pas tenir de discours incitant directement ou indirectement à rejeter ou discréditer la médecine conventionnelle.
Ils s’engagent à ne rien faire qui puisse être assimilé à un exercice illégal de la médecine, ou qui pourrait faire perdre des chances de guérison à des personnes atteintes de pathologies. Ils ne peuvent donc pas établir de diagnostic ou de prescription. Les intervenants ont pour règle morale de respecter tout avis médical concernant les bénéficiaires de leurs services. S’ils soupçonnent une pathologie chez un usager, ils se font un devoir de l’inciter à consulter un médecin.

Article 8
Les intervenants s’engagent à respecter le secret professionnel et à conserver la confidentialité de tout renseignement obtenu dans l’exercice de leur pratique qui pourrait permettre l’identification des personnes.

Article 9
Les intervenants doivent faire preuve d’humilité. Si les besoins d’un usager dépassent leurs capacités, ils ne doivent pas hésiter à lui recommander d’aller vers une autre pratique si cela s’avère nécessaire pour son bien-être.

Article 10
Les intervenants s’engagent à préserver l’intimité et la dignité des usagers.
Ils doivent accorder une importance particulière au respect de l’intégrité physique et psychique de la personne, à son droit à la pudeur et se conforment aux normes de décence et d’hygiène.

Article 11
Le travail du corps doit se faire dans le respect des limites physiques de chacun.
Les intervenants s’engagent à interroger l’usager, lors d’une première rencontre, pour savoir si des douleurs physiques pourraient l’empêcher d’exécuter certaines postures ou mouvements. Ils s’engagent à adapter au mieux la séance en fonction du ressenti sur l’instant de l’usager.

Article 12
Les intervenants s’engagent à respecter les champs de compétence pour lesquels ils interviennent chez ORA.
Chaque intervenant est certifié par un organisme de formation professionnelle ou s’engage à justifier son expérience personnelle et ses capacités autodidactes.
Les intervenants cultivent leur curiosité et visent à poursuivre les connaissances acquises en se maintenant informés des enrichissements des méthodes dans leurs disciplines respectives.