La gestion des émotions

Médecines alternatives et complémentaires

rédigé le 12 février 2020

« Soit je garde tout, soit j’explose, c’est pour ça que je préfère ne rien dire… »

En ces temps tourmentés, il me semble intéressant de vous faire part de mes observations :

Mon expérience personnelle et le fait d’accompagner des personnes en psychothérapie depuis 2002, me permet de constater que, ce qui nous rend malades ou/et violents, est très souvent une mauvaise gestion de nos émotions.

En effet, notre éducation ne nous a pas appris à exprimer notre ressenti. Au contraire, nous avons souvent été arrêtés dans l’expression de nos émotions.

Je suis frappée de voir encore aujourd’hui, sur le petit comme sur le grand écran, des scènes où, lorsqu’un enfant ou un adulte se met à pleurer, le réflexe de l’entourage est de l’arrêter, comme pour le protéger… 

J’ai très récemment entendu (sidérée !), un tout jeune papa dire à son fils d’à peine 4 ans : 

« Je vais t’en coller une comme ça tu sauras pourquoi tu pleurs ! »… Oups !

Emotion : de émouvoir, d’après l’ancien français motion mouvement.

On peut voir l’émotion comme une énergie en mouvement nous traversant de l’intérieur vers l’extérieur. Ce qui devrait être un joyeux torrent suivant son cours naturel d’expression, devient une « retenue » comparable, à échelle individuelle, au barrage d’Assouan en Egypte. Savez-vous que le lac Nasser exerce une telle pression par cette retenue du Nil, que cela crée des micros-séismes ? Et saviez-vous qu’il se produit le même phénomène à l’intérieur du corps humain ? Cela ne vous évoque-t-il pas la pression interne ressenti par une grande majorité de personnes autour de vous ? Ou par vous-même ? 

Il ne se passe pas une consultation sans que la personne me dise : « le sac est plein, je suis à deux doigts de craquer ! », « je suis une vraie cocotte-minute sous pression ! », « je ressens comme une bombe à retardement à l’intérieur, si je continue je vais exploser, j’ai peur de perdre le contrôle ! » … Tous sont conscience et expriment qu’en continuant de la sorte « ils vont y laisser leur santé ».

Toutes ces émotions retenues, contenues, s’accumulent d’année en année, comme l’eau derrière le barrage. Et ça, depuis l’enfance ! 

C’est l’accumulation qui génère cette pression et qui se transforme en violence. Cette violence peut surgir et nous dépasser quand nous nous y attendons le moins. Nous pouvons alors nous sentir coupable de ne pas avoir pu nous maîtriser, d’avoir blessé sans le vouloir, tout en ne comprenant pas ce qui nous est arrivé.

A ce stade nous pouvons dire qu’il est effectivement « dangereux » d’exprimer nos émotions ! Cela peut s’apparenter au fait de soulever la pipette de la cocotte-minute sous pression, laissant ainsi jaillir un jet de vapeur brûlante.

Durant les consultations j’entends souvent : « c’est simple : soit je garde tout, soit j’explose, c’est pour cela que je préfère ne rien dire ! Jusqu’au moment où… »

Intuitivement nous savons que ce que nous contenons ne disparaît pas avec le temps. D’autres émotions viennent s’ajouter et remplir nos « valises » qui pèsent de plus en plus lourd au fil du temps…

Dans le cadre sécurisé qu’offre la psychothérapie avec le soutien d’outils tels que l’EMDR, l’Autohypnose, l’Expression Facilitée, je vous aide à vous connecter à votre ressenti et à libérer, à votre rythme, les émotions restées bloquées. 

J’aime dire que je vous aide à poser vos valises et à vider votre sac !

Prendre RDV avec Soazig Boissier

Voir la fiche de Soazig Boissier

Découvrir l’Expression Facilitée

Découvrir l’EMDR

Découvrir l’Autohypnose