Les 10 principes de l’alimentation selon la Naturopathie

L’alimentation Naturo ou comment permettre à son système digestif de se revitaliser. On pourrait croire cela contraignant, mais en fait ce sont des principes (et non pas des règles) que l’on peut appliquer quotidiennement ou simplement lorsque l’on en ressent le besoin.
À quoi cela sert ? Notamment à mieux absorber les nutriments qui se trouvent dans notre assiette & ainsi à digérer sans avoir envie d’aller s’allonger pour une sieste.
Sais-tu que chacun des aliments que tu manges nécessite un temps & une digestion différente ? Il y a plusieurs étapes de digestion par lesquelles un aliment doit passer pour que notre organisme puisse en tirer un maximum de nutriments. La première étape importante étant la mastication : clé essentielle d’une bonne digestion.
Le temps de digestion d’un fruit est de 20 à 40 min, tandis que celui d’un farineux fort (pâtes, riz, quinoa…) de 60 à 90 min et celui d’une protéines (animale ou végétale) de 2h à 4h !

Les bonnes associations alimentaires ne sont pas une nouvelle forme de régime ou de nouvelles règles à s’imposer. Elle permette plutôt d’expérimenter et de mieux comprendre notre organisme. Elles sont faciles à mettre en place au quotidien sans contraintes ou frustrations, aussi bien chez soi que lors de sorties plaisirs & ne nécessite pas de profondes remises en question de notre alimentation. Elles accompagneront un premier pas vers une alimentation personnalisée selon nos besoins, une détox ou même une revitalisation de notre organisme. Dissocier nos aliments & les associer d’une manière plus digeste nous aide à résoudre certains soucis d’ordre digestif : ballonnements, remontée acide, regain de vitalité, perméabilité intestinale, inflammations… Comme tout processus en Naturopathie, il est important d’y aller à son rythme et de s’écouter avant tout.

“Que ton aliment soit ta première médecine”

Hippocrate, 460-370 av. J.-C.

Voici les 10 principes de l’alimentation Naturo & des bonnes associations : 

  1.  “Bois ce que tu manges & manges ce que tu bois.” Mastiquer en conscience tu devras. Pour rappel c’est la première phase de digestion & ton estomac n’a pas de dents. Cela t’évitera un certain nombre de troubles digestifs, tel que les ballonnements et les reflux. Saliver lorsqu’on boit est tout aussi important. Enfin, la sensation de satiété arrive au bout de 20 min environ, apprends à l’écouter.
  2. La variété & la couleur dans ton assiette tu adopteras, pour un maximum de nutriments, de plaisirs visuel & gustatifs. Boit de l’eau principalement entre les repas & en petites quantités lors des repas pour éviter de diluer ton bol alimentaire, ainsi que les sucs gastriques.
  3.  Accompagner tes plats de légumes (de saison, local & bio de préférence) est incontournable. Les plus équilibrants pour notre corps restant les légumes de toutes sortes (salades, courges, épinards, choux, poivrons, carottes… N’oublie pas d’insérer une petite quantité de crudités ou de jus (extrait à froids) avant le repas.
  4. Les modes de cuisson naturo favoris pour préserver les vitamines et minéraux au maximum sont : la vapeur douce & la cuisson à l’étouffée. 
  5. Les huiles de premières pressions à froid, tu ajouteras dans tes plats au moment de servir. Surtout celles riches en Oméga 3 (notre corps en à besoin au quotidien & elles ne supportent pas la cuisson même douce) : chanvre, lin, noix… (certaines existent sous formes de graines à saupoudrer). 
  6. Un fruit cuit (compote, pommes au four…) à la fin du repas tu préféras pour une digestion sans fermentations aka ballonnements (et autres joyeusetés). Les fruits crus entre les repas ou en entrée tu préféreras. Exception : ils sont très digestes consommés de différentes sortes et avec des produits lacto-fermentées/protéines lactées (fromages frais, yaourt…) ou  oléagineux (noix, amandes… sous la forme que tu souhaites : miam aux fruits, beurre, purée…). SAUF pour les melons, pastèques & même le miel (aliment complet à lui tout seul) qui se digèrent mieux seuls.
  7. Tu sépareras les aliments dit “acide” pour ton organisme au cours d’un même repas (protéines animales, sucres raffinés, chocolat, café, thé, alcool…) & les farineux/amidons (raffinés et surtout fort : pâtes/pain, riz, quinoa, millet, maïs, blé, épeautre, seigle…). Attention aussi à leur association avec des graisses saturées (surtout celles non essentielles & cuites à haute température : plus de 45°). Lorsque tu souhaites en consommés (plaisir, vie social…) tu peux les associés à des aliments basiques (légumes, surtout vert, sources d’oméga 3…) ton corps peut tendre ainsi vers un équilibre.
  8. Tu associeras/privilégieras une protéine “forte” (d’origine animale : viande, poisson, œufs…) avec un farineux/amidon “faible” (patate, patate douce, courges, châtaignes…).
  9. Tu associeras/privilégieras une protéine “faible” (d’origine végétale : légumineuses (lentilles, haricots, pois chiche…), tofu, algues, oléagineux…) à un farineux “fort” (provenant des céréales : sarrasin, avoine, orge…) ou “faible” (patate, patate douce, courges, châtaignes…).
  10. Ecouter les besoins de ton corps tu apprendras avec le temps. Parce que la frustration n’est l’amie de personne et surtout de pas de ton corps. Parce que faire la paix avec la nourriture, changer son alimentation demande du temps, s’autoriser à manger ce qui nous fait plaisir (sans interdits, sans frustrations , sans règles superflue), pour enfin faire des choix conscients et éclairé pour soi.

Tu souhaites avoir un aperçu de ces principes ? Tu peux déguster un brunch (vegan et sans gluten) qui contient la majorité de ces principes sans oublier la notion de plaisir gustatif. 

Le brunch naturo du samedi chez ORA…

Tu souhaites en apprendre plus ? Les consultations sont faites pour toi !

Léopoldine Garde, naturopathe et conseillère Fleurs de Bach à ORA.

Prendre RDV avec Léopoldine

En savoir plus sur Léopoldine