Renforcer son immunité, en étant confiné !

L’immunité est la capacité de l’organisme à discriminer le soi du non-soi, afin d’enclencher des mécanismes de défense face aux agressions extérieures, virus compris.

Une bonne défense immunitaire sera grandement favorisée par une hygiène de vie saine. Les médecines ancestrales peuvent nous apporter de très précieux conseils sur le sujet.

Nous allons vous donner 12 clés applicables facilement chez vous en cette période.

Il est conseillé d’effectuer une partie d’entre eux en douceur et en fonction de votre propre rythme de vie. La dureté psychologique que l’on peut avoir avec soi-même étant souvent plus néfaste que les “dits” conseils.

1 / Pratiquer la respiration abdominale, au moins 1 à 2 fois par jour, pour améliorer l’oxygénation du corps :

  • s’allonger sur le dos et poser ses mains juste sous le nombril
  • inspirer longuement par le nez jusqu’à sentir les sentir se soulever légèrement
  • puis expirer par la bouche, le poids des mains ou du livre aidera à vider l’air de son ventre

2 / Se masser quotidiennement la plante des pieds avec 1 goutte d’Huile Essentielle* de Ravintsara (propriétés immunostimulantes et anti-infectieuses) ou Tea-Tree, diluée dans une noisette d’Huile Végétale (de sésame par exemple).

3 / Pratiquer une monodiète de pommes cuites hebdomadairement, pendant 1 soir à 1 journée, permettra à l’organisme d’éliminer les toxines et de se régénérer.

4 / Pensez à boire quotidiennement :

  • 1L à 1,5L d’eau en moyenne, si possible filtrée et faiblement minéralisée (de préférence en dehors des repas)
  • en coup de pouce “immunité” : 1 à 3 tasses d’infusion des synergies : romarin – gingembre – citron – miel ou thym – fleurs de sureau – achillée millefeuille

5 / Porter une attention particulière à la qualité du sommeil (la nuit est la période où notre système parasympathique s’active à la régénération de notre organisme) :

  • aller se coucher à heures régulières et manger léger le soir
  • aller dormir lorsque la fatigue se fait sentir, afin de respecter ses cycles de sommeil
  • éviter les activités sur écran juste avant dormir
  • s’octroyer en moyenne 7 heures de sommeil par nuit (à adapter à chacun)

6 / Effectuer une douche nasale à l’eau salée (Jala Neti) à l’aide d’un Lota hebdomadairement, préconisée par la médecine ayurvédique. Cela permet le renforcement de l’immunité des voies respiratoires (à pratiquer le matin à jeun, si possible).

7 / Pratiquer un sport régulièrement, idéalement 20 min à 1 heure par jour : Pilates, Yoga, Qi Gong, Nia, Wutao… (en visio ou vidéo)

Le mouvement favorise la circulation sanguine et lymphatique, les globules blancs peuvent atteindre les zones du corps plus facilement et rapidement. Il facilite ainsi le travail des organes émonctoriels (la peau par la sudation, les reins…) à éliminer les toxines de l’organisme.

8 / Apprendre à se relaxer par la Méditation, la Cohérence Cardiaque ou la Visualisation (en visio ou vidéo), le stress et la peur étant reconnu comme un facteur de risque pour l’affaiblissement du système immunitaire.

9 / Revoir les règles de base d’une alimentation saine :

  • Prendre ses repas dans le calme, avec plaisir et en mastiquant bien est primordial.
  • Apporter une alimentation variée, de saison, locale, de préférence biologique et équilibrée en protéines-glucides-lipides de qualité.
  • Éviter les produits raffinés et l’excès de protéines animales.
  • Consommer beaucoup de fruits et légumes, dont une partie crue pour conserver le capital enzymatiques.
  • Préférer des mode de cuisson douce, et ne pas trop cuire ses aliments en général.
  • Éviter les apports en sucre raffinés.
  • Limiter au maximum la consommation d’excitants : tabac, alcool, café…

10 / Penser à ajouter dans son assiette pour le système immunitaire : des alliacées (ail, échalotes, oignons), du choux, des épices (origan, cannelle, basilic, curcuma, gingembre), des noix, des baies rouges, des kiwis…

11 / S’aider des plantes** si besoin (sur conseil d’un naturopathe) :

  • L’extrait de pépins de pamplemousse est un antibiotique naturel et un antiseptique à large spectre, qui aide notamment à lutter contre les parasites, les virus et les bactéries (à éloigner d’une prise médicamenteuse).
  • Les bourgeons de cassis, en gemmothérapie, renforce la résistance de l’organisme face aux infections.
  • L’échinacée est anti-infectieuse, anti-virale, anti-fongique et permet l’activation des globules blancs.
  • L’ortie piquante est riche en zinc et en cuivre (oligo-éléments utiles pour le système immunitaire).

12 / Tisser des liens et communiquer avec bienveillance

Des études ont révélé que les performances de notre immunité sont également liées à la qualité de nos relations humaines ! La Communication Non Violente et l’Enneagramme font partie des outils intéressants pour nous aider à nous connaitre et comprendre autrui… 😉

* Pour rappel les huiles essentielles sont à manipuler avec précautions. Elles sont contre-indiquées chez la femme enceinte et le jeune enfant. Elles sont également à tester sur la peau, au niveau des poignets, 48h avant une application sur le corps.

** Il convient par ailleurs de rappeler qu’en aucun cas les compléments alimentaires ne se substituent à des médicaments. Avant toute prise, les consommateurs, en particulier les femmes enceintes et allaitantes, doivent demander conseil auprès d’un professionnel de santé.

Nous sommes à votre disposition pour vous conseiller dans le choix du thérapeute le plus adapté à vos besoins.

Nous contacter